Le Crous de Paris

Le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires  de Paris (Crous) est l’opérateur de l’état pour la vie étudiante.  Établissement public placé sous la tutelle du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, il a pour mission de favoriser l’amélioration  des conditions de vie des étudiants de l’académie de Paris par la gestion d’aides sociales étudiantes, du logement étudiant, de la restauration universitaire, de l’accueil des étudiants internationaux et l’animation de la vie culturelle et sportive.

Au service de la politique nationale d’égalité des chances

L’action du Crous  relève de la mission interministérielle « recherche et enseignement supérieur », et du programme « vie étudiante » de la LOLF (Loi organique relative aux lois de finances).

Conformément aux règles de la LOLF, le Crous de Paris a défini ses objectifs et des indicateurs représentatifs de son action,  dans un projet annuel de performance.

Le Crous de Paris fait partie  du réseau national des œuvres universitaires piloté par le Centre national des œuvres universitaires et scolaires (Cnous) qui compte  28 Crous régionaux. La démarche de performance du Crous de Paris traduit également les engagements pris collectivement par le réseau des œuvres au travers du contrat d’objectifs passé avec le ministère de l’Éducation nationale.

Le Crous de Paris, qui privilégie une approche globale de la vie étudiante,  travaille par ailleurs en collaboration étroite avec les autres acteurs de la vie étudiante, que sont  les universités parisiennes et les grandes écoles, la Région Ile-de-France et la Ville de Paris. Les étudiants  sont également étroitement associés à la vie de l’établissement et  à la définition des orientations politiques.

Historique

C’est  la loi du 16 avril 1955 qui porte création du Centre national des œuvres universitaires et scolaires et des Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires ayant le statut juridique d’établissements publics dotés de la personnalité civile et financière.

Cette loi est l’aboutissement d’une évolution amorcée en 1919, avec l’inscription au budget du ministère de l’Éducation nationale, de crédits destinés aux associations étudiantes pour les œuvres sociales qu’elles se proposent de gérer, et la prise en gestion de ces crédits, au début des années 30, par un organisme public, la Commission des Recteurs, pour la création de résidences universitaires. L’extension des services destinés à l’amélioration de la vie étudiante au cours des années qui suivent, conduit le ministre de l’Éducation nationale, Jean ZAY, à créer, en 1936, un organisme permanent : le Comité supérieur des œuvres en faveur des étudiants.

En 1938, l’Université de Paris installe le COPAR (Comité parisien des œuvres universitaires), 104 boulevard Saint-Germain, transféré rue Soufflot, en 1941.

L’important développement des activités du Comité supérieur des œuvres au cours des années 40 (création d’un centre d’informations sociales, de l’Office du tourisme universitaire, de l’aide financière aux restaurants universitaires, organisation de la médecine préventive universitaire, accueil des étudiants étrangers…) conduit, par arrêté du 8 août 1947, à doter ce Comité d’un statut qui lui donne une certaine autonomie fonctionnelle, et à créer les Centres régionaux dans chaque académie sous le régime d’association de la loi 1901.

La loi de 1955 portant création du réseau des Crous et du Cnous, est l’aboutissement de plusieurs projets élaborés par les organisations étudiantes et l’administration, destinés à rendre plus efficace l’action des Crous. Les services de la vie étudiante passent ainsi d’une forme d’aide sociale assurée par des associations étudiantes, vers une structure stable permettant d’assurer la pérennité du dispositif et de sécuriser les investissements publics.

En 1974, la partition du COPAR, dont la compétence était régionale, aboutit à la création des Crous de Paris, Créteil et Versailles.

Le décret du 5 mars 1987 modifie la loi de 1955. Il réactualise les missions du Cnous et des Crous, la composition des conseils d’administration et les modalités d’élection des étudiants à ces conseils.

 

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !