CONCOURS ÉTUDIANTS – LES LAURÉATS 2019-2020 FILM COURT

Publié le 29 juin 2020 Culture

FÉLICITATIONS AUX LAURÉATS « FILM COURT » DE CETTE ANNÉE !

Sur thème libre cette année, les 3 lauréats de cette édition 2019-2020 ont été désigné les 26 et 27 mars dernier, par un jury de professionnels.
Marie Bortolotti et Salima Mostefa-Kara iront présenter leurs travaux au jury national, organisé par le Crous de Poitiers.
Découvrez les 3 talentueux lauréats et la mention spéciale !

J’IMMORTALISE de Marie BORTOLOTTI

Avec l’annonce brutale du confinement, le scénario et le tournage que j’avais prévus pour le concours du film court sont tombés à l’eau. Alors, coincée chez moi, j’ai fait avec les moyens du bord : des milliers et des milliers d’archives vidéo, accumulées depuis presque une décennie. J’ai essayé de m’en servir pour transmettre l’émotion étrange que j’éprouve depuis quelques années, accentuée ces deux derniers mois par l’impossibilité de sortir, cette presque suspension de la vie.
Lien vers la vidéo.

UN MÉTIER PRÉCIEUX de Salima MOSTEFA-KARA

Alchimie (subst. fém.) : Science occulte consistant en la recherche de la transmutation des métaux vils en métaux précieux.
Entre le 24 mars et le 28 avril 2020, alors au poste de caissière dans un supermarché, j’ai secrètement placé un enregistreur derrière les vitres de plexiglas dressées à l’occasion de la crise sanitaire en France. Les articles s’entassent. Les clients défilent. En écoutant les réactions, je me suis laissée à penser qu’une transformation un peu énigmatique, au moins dans mon esprit, peut-être dans le leur, avait eu lieu.
Concernant le son, mon objectif a été de réaliser le montage le plus représentatif et éthique possible des quarante heures d’enregistrement collectées.
Concernant l’image, la captation en grande surface ayant été impossible, j’ai tenté de retranscrire avec les moyens matériels et techniques dont je disposais chez moi l’impact que les journées à ma caisse ont pu avoir sur mes nuits.
Lien vers la vidéo.

JOUR DE PÊCHE de Victor GUILBAUD

Le concours « Création Etudiante » 2019/2020, fut pour nous une opportunité de réaliser une comédie absurde, genre que nous apprécions particulièrement. En effet, le format 5 minutes nous semblait parfaitement adapté pour développer une courte scène inspirée par le cinéma de Bertrand Blier: quelques personnages atypiques embarqués dans un conflit absurde à la résolution nonsensique. Notre ambition fut simplement de produire une histoire ironique et décalée, déjouant les codes du compte et des fables pour enfants au sein d’un univers visuel singulier. En effet, il nous a paru amusant de voir se dérouler la scène dans un lieu hors du temps et sans repères d’époque (ici une route de campagne perdue au milieu du brouillard) afin de mieux faire accepter le déroulement du scénario et l’incongruité des dialogues. L’utilisation du scope et de la courte focale nous a d’ailleurs permis « d’élargir » l’espace au maximum afin de souligner la rencontre improbable entre les deux hommes. Le vide du décor est rapidement comblé par la stupidité des deux personnages tout droit sortis d’un dessin animé. Le traitement du son fut par ailleurs directement inspiré de celui des cartoons : chaque bruitage est amplifié pour générer un effet comique inattendu.
Pour finir, la morale du film sera aussi vaine que la dispute qui l’aura précédée : les deux hommes découpent la valise tandis que la « bonne fée» repart joyeusement avec le vélo du pécheur. La morale n’a aucun sens mais satisfait tous les personnages et apparaît comme une fin logique à l’absurdité de la situation.
Lien vers la vidéo.

MENTION SPÉCIALE : ALCHIMIE de Bignon VODOUHE
Lien vers la vidéo.

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !