CONCOURS ÉTUDIANTS – Les lauréats 2019-2020 Danse avec ton Crous

Publié le 31 mars 2020 Culture

FÉLICITATIONS AUX LAURÉATS « DANSE AVEC TON CROUS » DE CETTE ANNÉE !

Sur thème libre cette année, les 3 lauréats de cette édition 2019-2020 ont été désigné les 26 et 27 mars dernier, par un jury de professionnels.
La Compagnie Chôra et Ambre Mannu iront présenter leurs travaux au jury national, organisé par le Crous de Poitiers.
Découvrez les 3 talentueux lauréats !

« SYSTÈME » de la compagnie chôra

« Le système se définit comme un ensemble d’éléments interdépendants dont les rôles et interactions prennent forme dans un cadre qui lui est propre ». Ici, quatre danseuses constituent la ressource élémentaire d’un système dont la raison d’être est d’avancer dans un espace.
Les corps adoptent successivement 4 fonctions essentielles au fonctionnement du groupe :
Fonction éclaireur – celle qui ouvre le chemin, oriente vers le but fixé.
Fonction sentinelle – celle qui protège, s’assure que les conditions sont réunies pour changer de trajectoire ou dynamique.
Fonction liant – celle qui permet de former un tout, de relier les unes aux autres, par un contact ou lien distant.
Fonction pilier – celle qui équilibre, prend le poids, assure la stabilité.

« La Compagnie Chôra est une compagnie de danse dont la recherche artistique interroge l’écriture chorégraphique, la place des corps dans l’espace et leur respiration commune. »
Née de la rencontre de cinq danseuses aux sensibilités et gestuelles complémentaires, Chôra se veut être un espace de liberté et de rencontres, dans lequel elles construisent une architecture commune et la font vivre au gré de leurs inspirations.

« SPEAKING IN TONGUES » D’AMBRE MANNU

Ambre Mannu a 18 ans et étudie à Sorbonne université en double licence Allemand/Philosophie. Elle aime la danse, le chant, l’écriture et le yoga. Mais la dimension intellectuelle lui est également précieuse. « Je crois que l’art est l’expression la plus fidèle de l’humanité et je veux en être. »

Après avoir obtenu ses diplômes d’étude chorégraphique en danse jazz et contemporain au Conservatoire de Rouen, elle est entrée au Pôle Supérieur de Paris en danse jazz pour finalement rejoindre un cursus à la Sorbonne cette année.

Dans son travail chorégraphique présenté, Ambre cherche à retranscrire corporellement avec précision et intensité cette musicalité, afin de capter le plus rapidement possible l’attention et le regard du public et le garder sous emprise jusqu’à la fin de la chorégraphie. Comme entraîné dans un tourbillon d’énergie, le spectateur finira par confondre mouvement et musique, le corps étant en parfaite adéquation avec celle-ci, sans pour autant perdre ou atténuer la tension et la relation spectateur-danseur.

« Vulnérable » de Fiona Legein

« J’abandonne. Je n’aime pas trop me présenter. J’ai l’impression de me coller des étiquettes. A la place, j’aimerais proposer autre chose : soyons ce que nous sommes au-delà des mots, follement et fièrement. »

Fiona présente un travail chorégraphique autour de la vulnérabilité : la sécurité, le confort de ce pull bleu pour pouvoir s’en détacher et s’exprimer sans concessions et s’assumer.

« La vulnérabilité, ce n’est pas seulement vivre sa vérité. C’est montrer sa vérité à l’autre, sans baisser les yeux. C’est accepter le regard de l’autre sur soi, se mettre à nu. C’est prendre le risque de faire confiance et d’aimer, sans garantie de réciprocité. C’est accéder à l’infraverbal, au delà du langage. C’est braver tous les codes pour imposer sa singularité. C’est se libérer du jugement des autres et donner sans limite. »

Non merci

Le crous mobile

Le crous a son appli

Retrouvez toutes les infos du Crous (Restos U, logement, activités culturelles, services sociaux…) sur votre smartphone !